Infoparks.com sur FacebookInfoparks.com sur Twitter
Infoparks App sur iTunes
Focus

EUROPA - PARK
ALLEMAGNE, BADE-WURTEMBERG

EUROPA - PARK ON A TESTÉ... LE SILVER STAR

L'équipe rédactionnelle d'infoparks.com est décidément prête à tous les sacrifices pour ses fidèles web-lecteurs. Pour vous, chers internautes, nous avons testé le Silver Star. Autant le dire tout de suite, dans la famille roller-coaster ("grand-huit" pour les anglophobes), c'est ce qui fait de mieux sur le Vieux Continent.
Si vous préférez votre lait-fraise aux Rieslings de la proche Alsace, si les charmes de la Forêt-Noire ne peuvent vous faire quitter les plaines céréalières de votre Brie natale, vous avez enfin une bonne raison de vous rendre à Europa-Park, ce superbe parc d'attractions allemand à deux pas et demi de Strasbourg.
C'est depuis l'ouverture de la saison 2002 qu'Europa-Park propose à ses visiteurs les plus courageux ce Silver Star absolument époustouflant.
Avant d'entrer dans le vif du sujet, quelques chiffres qui en imposent : les fondations du Silver Star, ce sont des cylindres de béton de près d'un mètre de diamètre qui descendent à 15 mètres sous terre... En tout, un kilomètre creusé dans le sol pour accueillir quelque 5000 tonnes de béton. Un conseil : n'essayez pas dans votre jardin, les taupes sont rancunières. Tout ça pour soutenir une structure d'acier de 2000 tonnes. 170 poids-lourds ont été nécessaires pour acheminer ces quelques pacotilles sur les lieux du crime. Car il y a bel et bien crime : c'est l'apesanteur que les équipes de Mack (propriétaire d'Europa-Park) et Bolliger & Mabillard, constructeurs respectivement allemand et suisse du Silver Star, assassinent !
Après huit mois de travaux de construction, le Silver Star élevait enfin, en février dernier, sa carcasse culminant à 73 mètres. Parlons-en de ces 73 mètres...

C'EST PARTI POUR UN TOUR !

EUROPA - PARK Après une attente dans des locaux fort bien thématisés "sport automobile", sous la houlette de Mercedes-Benz, parti prenante de l'attraction, le visiteur fébrile sait, pour avoir visualisé dans le ciel d'Europa-Park les arabesques flippantes du Silver, qu'il va payer cher sa témérité.
73 mètres, donc. On est dans un wagon accueillant neuf fois quatre passagers de front... Une chaîne pesant ses 10 tonnes au débotté nous élève d'entrée au sommet du parcours de fou qui nous attend. La pente est à 40°, on n'ose imaginer la chute... Et "chute" est le terme adéquat, pas d'un point de vue réel (car les conditions de sécurité sont ici draconiennes) mais au niveau des impressions : la déclivité de cette première dénivellation est d'environ 70°. Petit rappel de trigonométrie : l'angle droit est à 90°, autant dire qu'à cet instant précis, nos notions de géométrie sont un peu approximatives et que la sensation de chute à-pic est inévitable. 73 mètres, on vous disait... et à l'issue de cette première descente, on se retrouve à 5 mètres du sol. Autrement dit, c'est sur 68 mètres de quasi verticalité qu'on hurle le nom de sa "mamaaaaaaaaaaan". C'est précisément au terme de l'invocation à sa génitrice que le Silver Star atteint sa vitesse maximale : 130 km/h (ou jusqu'à 135 km/h, par fortes chaleurs) et une force de près de 4 G.
Mais ça ne fait que commencer, pas de répit pour ceux qui osent défier le Siver Star : les montés-descentes s'enfilent comme des perles, pour atteindre un total de huit sommets, agrémentés de quelques virages relevés comme des plats antillais (qu'on déconseillera avant le Silver Star).

APESANTEUR

EUROPA - PARK En tout, la plaisanterie dure quelque 200 secondes. On dit que les plus courtes sont les meilleures. Ce n'est pas le cas de celle-ci avec ses 1,6 km de parcours et pourtant, on en redemande. Car ce qui fait tout le charme du Silver Star, ce n'est pas seulement sa vitesse ou l'abrupt de ses descentes, c'est aussi les sensations uniques qu'il procure. Sa conception est telle que les vibrations et chocs sont quasi-inexistants. La souplesse et la fluidité sont invraisemblables à cette allure : on se croirait sur coussins d'air. La structure des wagons a, elle aussi, sa part de mérite : le fait qu'on ne soit retenu qu'au niveau des cuisses, que nos jambes, par l'absence de carénage avant soient "libres" sont autant d'éléments augmentant notre sensation d'être le jouet des airs. Et puisqu'on parle des airs, sachez qu'on passe 10% du parcours en force G négative (-0,2), soit en "airtime", ou, en français, "en apesanteur" ! Sensation de flottement magique, encore augmentée en queue de wagon.
Pour conclure, même en cas d'excellentes relations de voisinage avec les taupes de votre jardin, on vous informe qu'il vous en coûtera 12 millions d'euros pour votre Silver Star domestique.


Découvrir EUROPA - PARK

Le 17/05/2002


Retour
Copyright © 1998-2018 Infoparks.com Tous droits réservés.