Infoparks.com sur FacebookInfoparks.com sur Twitter
Infoparks App sur iTunes
Focus

MACK
UN CONSTRUCTEUR ALLEMAND

MACK LA BELLE HISTOIRE

Les majestueuses montagnes boisées de la Forêt Noire servent d'écrin à l'usine Mack. Nous sommes à Waldkirch, Bade-Wurtemberg, non loin de la frontière française, dans un lieu symbole du savoir-faire "made in Germany".

HISTOIRE ANCIENNE

Tout débuta il y a plus de deux siècles, alors qu'on ne parle pas d'Allemagne mais, pour quelques années encore de Saint Empire romain germanique, et que c'est Frédérique II, l'ami intime de Voltaire, qui commande aux destinées du pays ! 1780 : on est loin, très loin des roller coasters ! D'ailleurs, cette année-là, c'est une fabrique de chariots et de diligences que fonde Paul Mack. Durant cent ans, l'entreprise Heinrich Mack GmbH & Co. va fournir des véhicules aux paysans, bourgeois et services postaux du XIXe siècle. En 1880, l'entreprise se diversifie de façon inédite en répondant à une demande pour le moins incongrue : un véhicule spécial pour transporter un grand orgue !
A cette date, un tournant s'amorce car Mack se lance dans la conception de véhicules originaux destinés à une population et à des équipements qui ne le sont pas moins : le cirque et le monde des forains.

HISTOIRE MODERNE

MACK Mais fréquenter de nouveaux mondes est propice à donner des idées. Celle qui fera entrer Mack dans son activité actuelle mettra 40 ans à germer : en 1920, l'entreprise rejoint ses clients dans l'univers de l'amusement. Puisque l'usine de Waldkirch existe, puisque les ouvriers sont présents et bien formés, puisqu'ils y travaillent le bois et le métal, pourquoi ne pas délaisser les véhicules pour les manèges ? Dès 1921, le premier grand huit en bois sort de Waldkirch.
Ensuite, tout n'est plus que l'expansion logique d'une entreprise audacieuse. En 1936, le premier manège à essence est réalisé puis il faut attendre l'après-guerre pour franchir une nouvelle étape décisive : c'est sous l'impulsion de Franz Mack, qu'en 1952, l'entreprise passe à l'international. Dès ce moment, Mack équipe des fêtes foraines et des parcs aux Etats-Unis, en Asie, en Afrique et en Australie.

HISTOIRE CONTEMPORAINE

MACK 1951 : construction du premier manège "bob".
1957 : le premier prototype de Wilde Maus (la version Mack des crazy mouse) est réalisé… en bois !
1976 : construction du premier flume ride.
Au milieu des années 1970, les grands standards de Mack existent. La famille va décider de se doter d'une vitrine de luxe : en 1975, Europa-Park est inauguré à Rust, à deux pas de l'usine de Waldkirch.
Aujourd'hui, l'entreprise Mack emploie 125 personnes, fait 50% de son chiffre d'affaires en Europe, 30% aux Etats-Unis et 20% en Asie.
Aujourd'hui, rares sont les parcs à ne pas posséder sa Wilde Maus. Aujourd'hui, les visiteurs du Parc Astérix qui se font des frayeurs sur la Trace du Hourra, ne savent généralement pas que ce "bob" le plus haut et le plus rapide du monde, est de facture allemande.
Aujourd'hui, Poseïdon, le seul coaster d'Europe "mi-air, mi-eau", est signé Mack et a trouvé une place de choix au milieu du superbe village grecque d'Europa-Park. Et d'ailleurs, aujourd'hui, Europa-Park, avec ses 3 millions de visiteurs annuels, pointe à la 4e place européenne en termes de fréquentation.
Et aujourd'hui enfin, c'est la 8e génération de Mack qui dirige ce lieu de production de frissons et de rires enfantins qu'est l'usine de Waldkirch.

Le 24/07/2002


Retour
Copyright © 1998-2018 Infoparks.com Tous droits réservés.