Infoparks.com sur FacebookInfoparks.com sur Twitter
Infoparks App sur iTunes
Focus

FUTUROSCOPE
FRANCE, POITOU CHARENTES

VOYAGE EXTRAORDINAIRE

Pour que son succès en termes d'affluence - 1,5 à 1,6 millions de visiteurs annuels - perdure, le Futuroscope doit compter sur les fameuses "revisites"... En cela, le parc poitevin ne se distingue pas des autres parcs de loisirs, à ce détail près qu'on peut facilement faire plusieurs tours d'un même roller-coaster plusieurs fois par an sans s'en lasser, tandis que voir et revoir une même projection, c'est moins sûr...
Alors, pour que ses 40% de revisites se maintiennent, le parc renouvelle depuis 1 ans 20 à 30% de ses attractions. Depuis 2000 et l'inauguration du Défi d'Atlantis, l'inédit ne se traduit pas par la construction de nouveaux bâtiments mais par l'achat ou la production de nouveaux spectacles, de nouvelles expositions, de nouveaux films.
Parmi les quatre nouveautés 2004, Voyageurs du ciel et de la mer nous a particulièrement séduit.
Inaugurée en 1992, la Salle du Tapis magique a ravi des millions de spectateurs, notamment jusqu'il y a peu avec Des fleurs dans le ciel, un film consacré à la migration des papillons monarques. Les nobles lépidoptères laissent donc aujourd'hui leur place à de nouveaux voyageurs.

EAUX INFÉRIEURES ET SUPÉRIEURES

Là encore, il s'agit d'un film réalisé en double format IMAX, qui permet la projection fantastique qui caractérise la Salle du Tapis Volant (et qui justifie son nom). Concrètement, le spectateur est assis et le spectacle se déroule sur un immense écran qui lui fait face (ce qui est habituel), et sur un autre sous ses pieds (ce qui l'est moins !)... L'impression est bouleversante : le spectateur est comme suspendu dans les airs...
Pour être plus précis, un écran frontal de 672 mètres carrés et un écran sous les sièges, incliné à 45°, de 748 mètres carrés : c'est une surface de projection équivalant à cinq terrains de football qui englobe littéralement le spectateur (voir photo ci-contre).
S'il ne s'agissait que de prouesse technique, infoparks.com aurait laissé à des médias spécialisés le soin d'écrire cet article... Mais c'est bien plus, car les réalisateurs Jacques Perrin (le producteur inspiré du Peuple migrateur et de Microcosmos) et Jacques Cluzaud se moquent de la technique en tant que telle : elle ne leur sert qu'à provoquer l'émotion.
Mais qui sont ces fameux Voyageurs du ciel et de la mer ? Des stars à n'en pas douter : dauphins ou baleines... Des volatiles aux noms qui laissent rêveur aussi : oies des neiges ou cygnes chanteurs... Que font-ils ? Ils nagent ou ils volent ; tous, ils migrent... Où nous mènent-ils ? Partout : des Iles Féroé à l'Antarctique, de l'Argentine au Mont Saint-Michel...
A l'issue des 16 minutes de projection, on peine à retrouver totalement ses esprits, perdus qu'ils sont, entre océans cyans, terres ocres et cieux marine.


Découvrir FUTUROSCOPE

Le 11/07/2004


Retour
Copyright © 1998-2018 Infoparks.com Tous droits réservés.