Infoparks.com sur FacebookInfoparks.com sur Twitter
Infoparks App sur iTunes
Nouveautés 2005

FUTUROSCOPE
FRANCE

Y A DU NOUVEAU !

Nous l'avions déjà écrit dans ces colonnes électroniques : le Futuroscope a engagé depuis deux ans une politique active de reconquête de son public. Pour ce faire, rien de telle qu'une stratégie d'investissements augmentant le renouvellement des attractions... Pas besoin de sortir d'HEC pour comprendre qu'un bon taux de revisite notamment (ratio que tout parc se soucie d'augmenter et de consolider), passe par là, encore faut-il s'y atteler. C'est ce qu'a fait le Futuroscope en 2004 avec des résultats payants : 1.350.000 visiteurs, soit 200.000 de plus qu'en 2003, autrement dit 16,4% d'augmentation. On ne change pas une recette qui gagne : la plaquette 2005 du parc poitevin nous annonce cinq nouveautés, de quoi nous donner envie d'aller faire un tour du côté de la Vienne. Parmi ces cinq inédits, une animation ponctuelle, un enrichissement d'une manifestation existante, et trois nouveautés. Tour d'horizon.
L'animation ponctuelle a déjà débuté et se poursuit jusqu'au 31 mars. Il s'agit du Festival des pionniers. Au programme, la reprise de quatre des meilleurs films IMAX, consacrés, on s'en serait douté, aux pionniers et découvreurs. A noter aussi la projection d'un inédit, Les survivants de l'Antarctique, à propos de l'expédition de Sir Ernest Shakelton.
L'enrichissement concerne L'année du Brésil. 2004 était, en France, l'année de la Pologne et, assez curieusement, le Futuroscope avait mis le projecteur sur le pays des Cariocas. En 2005, c'est le Brésil qui est célébré sur le territoire national... Le Futuroscope allait-il donc s'intéresser aux chantiers de Gdansk et aux splendeurs architecturales de Cracovie ? Eh bien non, il se contente de maintenir sa célébration sud-américaine, tout en l'enrichissant d'une expo photo.
C'est du côté de la Cité du numérique qu'il faut chercher l'une des nouveautés 2005 : Kegapolis Warriors est un jeu interactif, grandeur nature, dans lequel le joueur se retrouve dans l'écran. Schizophrènes s'abstenir.
Les deux autres nouveautés sont évidemment des films.
Le premier, La légende de l'étalon noir, narre, citons le dossier de presse, "une bouleversante histoire d'amitié entre une petite fille et un jeune étalon". Tout un programme. 40 minutes d'émotion dans le désert nord-africain projeté sur les 600 mètres carrés du Kinémax.
Le deuxième, Péril sur Akryls, complète harmonieusement La légende de l'étalon noir. En effet, le Futuroscope a souvent puisé ses sujets de films dans les splendeurs de la nature et les technologies du futur. Après le cheval et le désert, un vaisseau spatial et une ville proche des univers de Bilal ou du Besson du Cinquième élément. Le public est installé dans un simulateur, qui, avec la BO interprétée par le London Symphony Orchestra, contribue à nous plonger dans cette fiction futuriste.


Découvrir FUTUROSCOPE

Le 28/03/2005


Retour
Copyright © 1998-2018 Infoparks.com Tous droits réservés.