Infoparks.com sur FacebookInfoparks.com sur Twitter
Infoparks App sur iTunes
Nouveaux Parcs en 2005

PALEOSITE
FRANCE, POITOU CHARENTES

DU NOUVEAU AVEC DE L'ANCIEN

Dans la série toujours plus riche des sites thématiques ludo-éducatifs (Futuroscope, Vulcania...), le petit dernier s'appelle Paléosite. Les hellénistes distingués auront remarqué qu'on parlera ici de "l'ancien". Plus précisément, on parlera ici de l'ancêtre. De notre ancêtre, l'homme de Néanderthal. Le papy est apparu il y a 15 milliards d'années et a disparu voilà 35.000 ans. Il revient requinqué à Saint-Césaire en Charente-Maritime, dans la deuxième quinzaine de mai (on vous précisera la date exacte plus tard).
Saint-Césaire, juillet 1979, les ossements d'une jeune Néanderthalienne, prénommée depuis Pierrette, bouleverse les certitudes de l'époque sur la succession entre Néanderthaliens et hommes modernes en Europe de l'Ouest. C'est donc à l'emplacement de cette découverte capitale que Paléosite déploiera sa technologie du futur à même de nous rapprocher du passé.
Sous le haut parrainage de l'incontournable Yves Coppens, professeur au Collège de France, le site joue à plein la carte de l'interactivité. Les quelque 11 millions d'euros d'investissement du projet proviennent de fonds publics, notamment du Conseil général et du syndicat mixte.

SPECTACULAIRE ET PÉDAGOGIQUE

Installé au cœur d'un parc de 10 hectares, Paléosite consiste avant tout en un centre de 2000 mètres carrés. Dès le parking, un sentier mène les visiteurs jusqu'au gisement où Pierrette fut découverte. Les différentes salles du centre utilisent les techniques cinématographiques les plus évoluées et les plus spectaculaires : images de synthèse, projection volumétrique, système du "tapis volant" (un écran incurvé devant les spectateurs, allié à un écran sous leurs pieds)...
Cette débauche de moyens ne poursuit qu'un seul but : retracer l'histoire de l'univers, suivre la lente évolution menant à l'homme moderne, et réhabiliter Néanderthal, longtemps considéré, injustement, comme un vulgaire primate en comparaison de son cousin Cro-Magnon. Au pédagogique et au spectaculaire se mêle le ludique ; notons à ce titre les ateliers morphing qui nous permettent de voir la version néanderthalienne de notre propre visage !
Mais Paléosite n'entend pas se singulariser que par son seul contenu : la façon d'en prendre connaissance est, elle aussi, originale. En effet, chaque visiteur fait partie d'une "tribu", de soixante individus maximum, chaque tribu entamant la visite tous les quarts d'heure. Chaque membre de la tribu est équipé d'un Paléopass, sorte de carte d'identité du visiteur, mémorisant les données recueillies lors de certains ateliers, recevant virtuellement des objets accumulés tout au long de la visite, etc.
Il est prévu que Paléosite engage des réinvestissements tous les 3 ans afin d'adapter les lieux aux avancées de la recherche. Il est prévu aussi que Paléosite accueille quelque 120.000 visiteurs chaque année. Nous en serons.


Découvrir PALEOSITE

Le 28/03/2005


Retour
Copyright © 1998-2018 Infoparks.com Tous droits réservés.