Infoparks.com sur FacebookInfoparks.com sur Twitter
Infoparks App sur iTunes
Focus

AQUALANDIA, AQUALEONE ET COSTA CARIBE
ESPAGNE

PARCS JUMELÉS

Du soleil tout au long de l'année et des étés où seule l'eau peut nous soulager de températures dantesques, des touristes en pagaille : on dirait que les parcs aquatiques onté été créés pour l'Espagne. Pourtant, ce n'est qu'en 1985 qu'avec Aqualandia, la péninsule accueille son premier parc de ce type. Pourtant, les trois parcs dont il est ici question, offrent une originalité : ils sont tous intégrés à un ensemble plus vaste.
Costa Caribe fait partie du complexe Universal Mediterranéa qui, outre ses deux hôtels, comprend le parc d'attractions Port Aventura, la partie aquatique d'Aqualeone est en fait un ajout sur un safari-parc préexistant et Aqualandia est jumelé à un parc-dolphinarium, Mundomar. Sur ce dernier parc, reportez-vous à l'article consacré à l'expérience otarie qui s'y déroule. Pour les deux autres, lisez la suite !

UNE OFFRE SUPPLÉMENTAIRE

AQUALANDIA, AQUALEONE ET COSTA CARIBE Lorsqu'en 1998 Universal devient actionnaire de Port Aventura, son idée est d'intégrer le parc d'attractions dans un complexe de loisirs plus vaste qui permettrait aux visiteurs d'y passer au moins deux jours. L'aboutissement de son projet a lieu l'an dernier, lors de l'inauguration des hôtels El Paso et Port Aventura, et, donc, de Costa Caribe. Une grande partie des visiteurs de ce parc sont en fait des personnes ayant acquis un pass leur donnant droit aux sensations de Port Aventura et à la fraîcheur de Costa Caribe, auquel s'ajoute éventuellement une nuit d'hôtel. Costa Caribe est donc plus une offre supplémentaire dont on profite au pied levé quand la chaleur nous donne des envies de barbotage, qu'un but de visite. Dès lors, on comprend que le parc est de dimension plutôt réduite (pas en surface : 24 hectares tout de même !) mais en attractions : seulement six toboggans. Le point fort du parc tient davantage dans son décor, évoquant (on l'aurait deviné) les Caraïbes, et dans la qualité de ses zones de détente. Idéal après une visite de Port Aventura.

UN GROS GROUPE

AQUALANDIA, AQUALEONE ET COSTA CARIBE Il y a 25 ans, dans les environs de Tarragone, on inaugurait un safari-parc : c'est la mouture d'origine d'Aqualeone. Il y a 7 ans, le groupe Aspro rachète le safari et y adjoint un parc aquatique : Aqualeone ("aqua" pour "eau", "leone" pour "lion") est né.
Aujhourd'hui, les 500 animaux de 100 espèces sont toujours là, répartis entre une partie "à pied", une partie safari en voiture et une partie safari en bus à impériale. La différence, c'est qu'à l'issue de son petit périple zoologique (qui dure approximativement deux heures), le visiteur peut aller faire le fou au parc aquatique.
Aspro, qui a donc acquis le safari-parc en 1996, est un grand groupe espagnol propriétaire d'une vingtaine de parcs à travers l'Europe, du fin fond des possessions espagnoles (aux Canaries) jusqu'à l'Écosse, en passant par le Portugal, la France (Aqualands du Cap d'Agde, de Saint-Cyprien, de Sainte-Maxime...), la Suisse, la Belgique et l'Angleterre.
Son catalogue de parcs de loisirs se concentre sur trois types de lieux, tous en rapport avec l'eau : les aquariums, les parcs à mammifères marins, et, bien sûr, les parcs aquatiques. Sa stratégie de développement se fait par acquisition et, soucieux de conserver l'identité des parcs qu'il rachetait, Aspro a longtemps conservé les noms de ses rejetons d'adoption. Problème : le groupe est invisible et il y a confusion entre les types de lieu qu'il exploite. Du coup, dès l'an prochain, il y aura désormais trois appellation Aspro : Aquapark pour les parcs aquatiques, Marineland pour les parcs à mammifères marins et Aquarium pour vous savez quoi. Et Aqualeone deviendra donc Aquapark, sous-titré "Safari Aqualeone".
Si l'arrivée d'Aspro est évidemment à l'origine de la construction de la partie aquatique d'Aqualeone, le groupe n'en délaisse pas pour autant le versant zoologique du lieu : depuis 1996, le nombre d'animaux a augmenté, la sécurité des visiteurs aussi, et l'an prochain le bus à impériale sera remplacé par un monorail : de quoi réjouir les 170.000 visiteurs annuels du parc.

Le 23/07/2003


Retour
Copyright © 1998-2018 Infoparks.com Tous droits réservés.